Mesurer pour mieux budgéter

Budgéter. Ce verbe te donne probablement froid dans le dos. Tu l'as sûrement déjà fait pendant quelques mois par le passé, mais après avoir trop dépensé à plusieurs reprises, tu as pris la décision de ne plus jamais te faire sentir coupable de dépenser ton argent. Parce qu'après tout, c'est quoi le but d'un budget à part te faire sentir coupable de trop dépenser? Et puis à quoi bon essayer de deviner le montant que je vais avoir le goût de dépenser en sorties ce mois-ci?

Je vais sortir quand ça va me tenter, pis si j'ai pas d'argent, tant pis!

Est-ce que ça ressemble à quelque chose que tu t'es déjà dit? Que tu vas voir au fur et à mesure selon l'argent qu'il te reste? Et pour l'épargne, même affaire, tu vas économiser quand il va te rester de l'argent?

Devine quoi. Si tu continues comme ça, il ne t'en restera jamais. Il va te rester de l'argent le jour où tu vas prendre une décision, le jour où tu vas changer quelque chose. Parce qu'on s'entend, si tu fais toujours la même chose et que rien ne change, il faut peut-être que tu changes quelque chose pour que les choses changent. Hein?

La folie selon Einstein

Bon ok, Einstein n'a jamais dit ça, mais on lui attribue souvent cette citation. Reste que ce n'est pas faux : si tu fais toujours ton gâteau de la même façon et qu'il n'est pas à ton goût, peut-être que tu devrais changer de recette. Si tu te demandes toujours pourquoi tu n'as pas d'argent, peut-être que tu devrais changer la façon dont tu le gères.

Budgéter n'implique pas de se priver

Bien des gens associent le fait que lorsqu'on fait un budget, il faut éviter de dépenser au maximum, et de se limiter de dépenser pour les choses qu'on aime. À vrai dire, un budget bien monté va justement te permettre de plus apprécier les choses que tu aimes faire, tout en t'assurant d'avoir assez d'argent pour tes projets autant à court qu'à long terme.

C'est ça la difficulté avec un budget : diminuer quelque peu ses dépenses immédiates et satisfaisantes dans le but de reporter cet argent sur le long terme (épargner pour des projets futurs ou la retraite). Malheureusement, c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Si c'était facile, tout le monde le ferait et tu ne serais pas en train de lire cet article. Bref, c'est beaucoup plus satisfaisant de dépenser 100$ aujourd'hui pour un nouveau joujou que de mettre 100$ dans ton fonds d'urgence ou de contribuer 100$ à ton REER. C'est cette habitude de gratification immédiate qu'il te faudra combattre pour petit à petit rebâtir tes finances sur une base solide. Ton futur-toi t'en remerciera.

Tout budget est une question d'équilibre. Si tu penses trop sur le long terme et que tu épargnes tout ce que tu peux, tu le fais aux dépends de ton bonheur à court terme. Idem si tu es seulement dans la satisfaction instantanée, ton futur va en souffrir énormément. Mon but est de t'aider à trouver cet équilibre et l'appliquer à ta vie de tous les jours.

Je ne te demanderai pas d'abandonner ton café quotidien du Tim, ou de mettre une croix sur tes sorties au restaurant. Le seul effort que tu vas avoir à faire de ce côté est d'utiliser ton bon jugement et d'y aller avec modération. Tout est une question de bien balancer tes besoins et désirs immédiats contre ceux du futurs.

Par où commencer?

Faire un budget, c'est très simple. C'est si simple en fait, que beaucoup de gens se compliquent la vie en le faisant, et tous commettent la même erreur sans le réaliser.

Et c'est cette erreur que je veux te faire éviter à tout prix.

Lis moi bien : la pire erreur que tu peux faire quand tu veux commencer à budgeter c'est... de commencer par faire un budget.

Et oui. Tu as bien lu. Pour commencer à budgeter adéquatement, il faut éviter de commencer par faire un budget. Je ne l'ai pas cru non plus au départ, mais la démarche que je vais te proposer fait vraiment une différence.

Je t'explique. Un budget, c'est un ensemble de catégories auxquelles tu vas attacher un montant d'argent. Si au bout du mois, tu as moins dépensé que le montant que tu t'étais fixé, bravo! Sauf que si tu dépasses, tu vas avoir droit à une bonne dose de culpabilité. Après 2 mois comme ça où tu auras dépensé plus que ton budget, tu vas abandonner. Et c'est tout à fait normal, parce que tu vas être parti sur des mauvaises bases.

Donc avant de pouvoir budgéter adéquatement, tu vas avoir besoin de savoir exactement où s'envole ton argent. Pour ça, il n'y a malheureusement pas de solution miraculeuse. Avant même de commencer à monter ton budget, tu dois, à partir d'aujourd'hui, garder une liste détaillée d'absolument tous les revenus que tu gagnes et de toutes les dépenses que tu fais. Oui oui, toutes tes dépenses, en passant par ton paiement d'hypothèque allant jusqu'au 2$ que tu mets dans la machine à cochonneries au bureau. Il est primordial que tu prennes en note toutes tes dépenses. Es-tu sûr(e) que tu as bien compris? TOUT. Fais ça pendant au moins 2 mois consécutifs. Ça va te donner le temps de bien bâtir l'habitude, et seulement ensuite seras-tu en mesure de monter un budget qui fait du sens.

Mais comment j'vas faire moé pour toute prendre en note? T'es malade!

Capote pas, c'est vraiment bébé fafa. Et ça ne demande que très peu de temps de ta part. Tu veux développer l'habitude de prendre en note tes dépenses à tous les jours. Planifie-toi une heure à tous les soirs, disons 19h00, où tu feras la comptabilisation de tes dépenses de la journée. Pour vrai, à 19h03 tu vas avoir fini, c'est vraiment pas long. Le faire au fur et à mesure c'est vraiment la meilleure façon pour ne rien laisser t'échapper.

Tu vas te créer un fichier excel, et tu vas noter toutes tes rentrées et sorties d'argent avec la date, le montant et une description pour te rappeler c'est quoi. Tu veux noter absolument tout.

Maintenant, comment faire pour te rappeler les dépenses que tu as faites dans la journée?

Voulez-vous votre reçu?

Cette fameuse question. La plupart du temps que tu te contentes de répondre avec un vague signe de la main :

Nah, tu peux la j'ter.

Blasphème! La prochaine fois, essaie plutôt un "Oui, bien sûr!" avec un grand sourire! Fais des beaux yeux à la caissière (ou au caissier) et montre lui que TOI, tu gardes tes factures, parce que c'est COOL de le faire. (Et donne lui le lien vers ce blog!)

Mets ça dans tes poches ou ta sacoche, et le soir venu lorsque ton téléphone va te le dire (tu t'es mis un rappel, right? C'est le temps de le faire si tu ne l'as pas encore fait), tu vas les ressortir et tu vas rentrer ça dans ton fichier excel. Un coup tes dépenses de la journée comptabilisées, tu peux jeter tes factures. Crois-moi, faire un gros moton de papier chiffonné avec ton tas de factures et de sacrer ça aux vidanges va vite devenir ta partie préférée!

Aussi, lorsque tu vas recevoir ton compte de carte de crédit, tu vas faire le tour de toutes les transactions que tu as portées à ton compte et tu vas vérifier que tu les as bien ajoutées à ton fichier. En tant normal, tu devrais les avoir rentrées à mesure, donc ça va simplement être une job de vérification pour être 100% certain d'avoir rien échappé. Ensuite, tu vas consulter les transactions qui sont passées directement dans ton compte bancaire, et tu vas t'assurer de les avoir comptabilisées aussi. C'est primordial d'ajouter toutes les transactions débit et les paiements pré-autorisés. Fait attention par contre à ne pas compter les retraits d'argent du guichet, car tu vas plutôt compter les dépenses faites avec cet argent. En terminant, n'oublie pas les intérêts que tu paies sur ta carte de crédit, ceux que tu reçois de ta banque (lol), ainsi que tes frais bancaires. Tu veux savoir à la cenne près combien d'argent tu as gagné et dépensé pendant le mois.

Quand t'auras fini tout ça (et ça a l'air beaucoup plus long que ça ne l'est vraiment), tu vas faire le total de tous les revenus que tu as eus, toutes les dépenses que tu as faites, et tu vas faire la différence des deux, revenus moins dépenses. Tu veux idéalement arriver à un chiffre plus grand que 0. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas dramatique. Continue pour le mois suivant, et le suivant, et le suivant... La seule chose que tu as à faire pour l'instant c'est de suivre ton argent à la lettre. Ça ne pourrait pas être plus simple.

Pourquoi on fait ça?

En prenant l'habitude de rentrer tes transactions chaque jour, tu vas avoir au bout de quelque temps une vision globale de tes finances. Tu vas savoir exactement combien d'argent entre et combien d'argent sort de chez toi. Tu vas gérer tes finances personnelles comme le ferait n'importe quel comptable pour les finances d'une petite entreprise (à quelques exceptions près, mais tout de même).

Si tu ne peux le mesurer, tu ne peux le gérer.

L'idée, c'est qu'en mesurant tes finances aujourd'hui, tu vas pouvoir observer une progression à travers le temps. L'athlète qui s'entraine pour une compétition se chronomètre. Il mesure sa performance, dans le but d'apporter les corrections nécessaires dans son entrainement. La personne qui veut perdre du poids compte ses calories, et fait ensuite les changements nécessaires dans sa diète. Comment crois-tu améliorer ta situation financière si tu ne la mesures pas? Pour pouvoir gérer quelque chose, il faut avant tout prendre le temps de mesurer. Ici, on compte nos dépenses, dans le but d'améliorer nos finances.

Tu vas voir, au début on ne comprend pas nécessairement pourquoi on fait tout ça, et si ça vaut vraiment la peine de le faire, mais je te garantie que tout va finir par prendre un sens. Éventuellement, tu vas enfin pouvoir respirer librement et tu ne te souviendras plus ce que c'est que de vivre avec un compte chèque dont le solde ne descend pas en bas de 2000$. Tu vas y arriver, et ça en vaut vraiment la peine. Il suffit de persévérer.

Sur ce, je te souhaite un bon succès, et toutes mes félicitations d'avoir lu jusqu'ici. La balle est maintenant dans ton camp, il ne te reste plus qu'à prendre action!